André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé

Un patron confiant pour l'avenir

Parti de zéro pour développer un leader international dans le domaine de la microélectronique, André-Jacques Auberton-Hervé (Andre-jacques-auberton-herve) mesure l'importance des marchés financiers. Optimiste, il pense que l’Europe dispose d’atouts indiscutables. Pour faire profiter les gens de ses connaissances, André-Jacques Auberton-Hervé publie il y a quelques mois le manifeste "De l'audace !".

Pendant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé aime les sciences physiques et les mathématiques. Dans le courant des années 80, à l'âge de 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé obtient sa thèse et participe à des conférences de renom dans les domaines qui le passionnent : le silicium et les semi-conducteurs. Ses études supérieures, il les fait à l’Ecole centrale de Lyon.

Un expert de la croissance au niveau mondial

L'entreprise grenobloise Soitec s’exporte très vite et affiche de cette manière un CA de 372M€ en 2006. La société d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une visibilité internationale, avec des usines réparties dans divers pays. La "Silicon Valley Française" doit en bonne partie sa renommée au leadership d’André-Jacques Auberton-Hervé.

Grâce à sa maîtrise du développement industriel, l’entreprise créée par André-Jacques Auberton-Hervé voit son effectif grimper de deux à presque mille collaborateurs en dix années. En 1992, il crée, avec Jean-Michel Lamure, l'entreprise Soitec. Des compagnies de renom sont au nombre des clients de Soitec. André-Jacques Auberton-Hervé positionne Soitec comme un distributeur sûr et incontournable.